Le brunch de la Fête des Mères

Le brunch de la Fête des Mères

Hello à tous !

J’adore les brunchs, c’est un fait. Je suis toujours à la recherche du meilleur rapport qualité/prix pour bien se remplir la panse mais au final, on est jamais mieux servi que par soi-même (et l’Atlantico)! Pour la Fête des Mères, j’ai donc décidé de me mettre aux fourneaux et de confectionner mon petit brunch moi-même. L’avantage du brunch c’est qu’on peut y mettre un peu ce qu’on veut. Personnellement, je préfère le salé et j’essaye en général de l’équilibrer au maximum, à savoir, avoir une dose raisonnable de féculents, de protéines et de légumes. J’ai également choisi de le faire végétarien.

Les photos parlent d’elle-même : pour la déco, j’ai opté pour un style un peu champêtre, naturel. Le petit plus, c’est que la vaisselle utilisée n’est quasiment que de la récup, ou des détournements d’objets : planche à découper, dessous de plat, pot de confiture, pot de conservation. Ca donne un petit côté nature et frais. J’ai également disposé quelques galets en bois en guise de dessous de verre, un photophore en bois et des bouchons en liège.

Le sucré 
  • Le jus d’orange pressé
  • Les pancakes : comme dit précédemment, je préfère le salé, mais les pancakes restent un indispensable de tous les brunchs. Je n’ai pas ma propre recette, mais vous en trouverez à foison sur Internet. Néanmoins, je vous laisse la recette (que j’ai doublé cette fois) que j’utilise ici, parce qu’elle donne des pancakes fluffy à souhait que je ne retrouve avec aucune autre recette. Les toppings sont infinis, ici j’ai choisi du sirop d’érable et des copeaux de noix de coco.
Le salé

Le mot d’ordre de ce brunch était la fraîcheur et la variété. Je voulais surtout mélanger les textures pour éviter de le rendre trop lourd. Comme j’avais déjà des éléments à base de pâtes avec les pancakes, j’ai évité tout muffin ou cake salé.

  • La verrine : rien de plus simple ! La veille, j’ai découpé un concombre en petits dés, ainsi que de la fêta émiettée et je l’ai placé au réfrigérateur. Avant de servir, j’ai simplement assaisonné de poivre et de sel et découpé quelques feuilles de menthe sur le dessus. C’est ultra frais en bouche, léger et délicieux (surtout si vous êtes fan de fêta comme moi).
  • La bruschetta : une recette qu’on ne présente plus, mais qui fait toujours son petit effet. J’ai simplement grillé un pain de campagne (au grille-pain, mais je pense qu’au four, c’est meilleur) que j’ai frotté avec de l’ail, j’ai ajouté des tomates coupées en dés et arrosé d’un filet d’huile d’olive, de vinaigre balsamique, de sel, de poivre. Le petit plus c’est bien sûr d’ajouter une feuille de basilic.
  • Les dips de légumes : encore une fois, rien de plus simple. Il suffit de découper des légumes en lamelles, ou d’acheter des tomates cerises et préparer une petite sauce pour les tremper. Pour ma part, j’ai opté pour un fromage blanc avec de la ciboulette, de la menthe, du sel et du poivre, mais les variétés sont infinies. C’est également très bon avec du hummous ou de l’avocat.
  • La planchette de fromage : un classique, mais j’ai adoré la disposer sur une planche à découper, côté rustique garanti.
  • Le pain : le must c’est d’avoir plusieurs sortes différentes.

C’est tout pour ce brunch. Il faut bien sûr avoir à l’idée qu’il y a encore tant de possibilités pour l’agrémenter : viennoiserie, pain perdu, oeufs brouillés, muffins…Soyez créatifs !

Bisous ensoleillés,

Mathilde 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *