Tzatzi, le nouveau méditerranéen qui vient réchauffer les estomacs des strasbourgeois

Tzatzi, le nouveau méditerranéen qui vient réchauffer les estomacs des strasbourgeois

Niché dans le cocon qui jouxte la Rue Sainte-Barbe, en face du Trolley et du resto libanais Au petit Mezzé et à côté de l’Atelier de Grand-Père, Tzatzi impose son style avec ses grandes baies vitrées, son bar carrelé et ses suspensions à rappeler la déco exceptionnelle du restaurant MiTo place d’Austerlitz. Fort de son emplacement, l’espace disponible sur les pavés accueille une terrasse qui n’attend que toi pour siroter un petit verre dans ces chaudes soirées d’été.

Dans la lignée d’East Canteen ou la Corde à Linge, tous sous la houlette du même propriétaire, Tzatzi a lui aussi son petit concept bien à lui. Un restaurant aux saveurs de la Méditerranée, de la Grèce au Liban en passant entre autre par la Turquie ou Israël, le tout cuisiné avec des épices bio et sélectionnées avec soin. Parmi les mets présentés sous forme de petits mezze on trouve évidemment du hummus sous plusieurs formes, mais également d’immense pide, des légumes rôtis, des falafels, des salades ou des dips aux légumes du soleil accompagnés de son pain pita. A la carte également, quelques plats travaillés comme de la moussaka ou du poulpe grillé. Evidemment, l’offre végétarienne voire vegan est bien représentée. Même son de cloche pour les desserts qui font voyager entre ces différents pays : riz-au-lait à la pistache, baklavas amande miel ou encore glace aux noix et olives kalamata confites, avouez que le mélange est intriguant. La carte des cocktails est étoffée, on y trouve des saveurs d’ailleurs comme de la bière grecque ou du vin libanais mais aussi des bons classiques de chez nous. Ils ont une offre assez intéressante également de boissons fraîches sans alcool comme du thé glacé à la grenade ou de la frozen Limonata.

L’avantage avec Tzatzi, c’est que tout le monde y trouve son compte : que l’on soit sacrément viandard ou plutôt végé, petit mangeur ou grosse faim, que l’on ait envie de boire un verre, alcoolisé ou non, dans toutes les configurations, les choix sont variés.

Nous avons opté pour le cocktail « So Fresh » composé de vin blanc et de pulpe de melon ; pour tout vous dire c’était délicieux, même si on sentait si peu l’alcool qu’on se demandait s’il y en avait réellement ? Pour les plats, on s’est partagé à deux des frites de polenta, un dip de poivrons et feta ainsi qu’une pide à l’aubergine. La pide était délicieuse : depuis mes vacances en Turquie il y a au moins 5 ans, il me tardait d’en retrouver les saveurs. Les frites de polenta ont nettement moins conquis nos cœurs mais la faute à nos papilles qui ne doivent pas être très sensibles au goût naturellement un peu fade de la polenta. J’ai trouvé que certaines options étaient un peu chères en termes de rapport quantité-prix : la pide est à 9 euros, les autres mezzes aux alentours de 6-7 euros.

De façon générale, je pense que Tzatzi est vraiment idéal pour les apéros d’été, à partager entre potes. L’été où l’on a envie de saveurs fraîches qui sentent bon le soleil, à l’abri d’un parasol, bronzés dans nos petits tshirts.

Et comme toujours une mention spéciale, cette fois elle sera pour les T-shirts hyper cool des serveurs !

Tzatzi

Rue Sainte-Barbe  

67000 Strasbourg

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *